Oh que ce choix est difficile !!!

Vous vous mariez prochainement, vous êtes donc à la recherche de vos prestataires et notamment d’un photographe et peut-être que vous êtes perdu dans cette jungle de prestataires, les vrais, les faux, les prix fous ou totalement discounts.. Comment trouver le bon.. Comment être sûr qu’il ne vous abandonnera pas 2 jours avant le mariage.. etc ! Tant d’interrogations !

Voici les questions que vous pouvez poser à votre photographe lors du rdv en face à face afin d’avoir ses réponses les plus directes. Il y a beaucoup à lire mais c’est tellement important !

 

|► La 1ère question essentielle à poser, êtes-vous disponible le... ?

 

■ Êtes-vous disponible à la date de notre mariage (en précisant la date) ? Voici une question primordiale à poser en 1er afin que le photographe vérifie ses disponibilités. S’il n’est pas disponible il vous le dira aussitôt, cela vous évitera de perdre du temps dans vos recherches et tous vos préparatifs.

Infos d’ailleurs, sachez que si vous me contacter et qu'après 48-72h (maxi 5jours) vous ne voyez pas de réponse de ma part, je vous invite à vérifier la rubrique " SPAMS / COURRIERS INDESIRABLES " de votre boîte mail, mon mail s'y trouvera certainement ☹

Vous pouvez également noter votre N° de téléphone dans votre demande, ça facilitera la prise de contact en cas de problèmes de mails ou alors écrivez-moi sur FB/INSTAGRAM/LINKEDIN en tapant PhotoDroneVideo ou Willy LABOULLE.

 

Généralement, il est préférable de prendre contact au moins un an à l’avance.

 

|► Faire appel à un pro ou pas??

 

■ Désormais, le numérique a pris une telle place dans la vie de tous les jours que les tarifs des appareils se sont démocratisés. En effet, pour environ 4-500€, tout le monde a maintenant la possibilité d’acheter un appareil photos reflex ou hybride.

Si certains partent du principe "Ah ton appareil il fait de belles photos" et bien c’est mal engagé car ce n’est pas l’appareil qui fait la photo mais le photographe 😉

 

Alors oui, un appareil à 500€ peut faire de belles photos si on sait réellement s’en servir mais s’il existe des reflex à 4 ou 6 000€, c’est sûrement qu’il y a une raison, ils sont meilleurs que ceux à 500 dans le sens où il est possible de les pousser beaucoup plus loin dans les réglages et fonctions…

 

Oui, Tonton vous a dit qu’il venait de s’acheter un superbe reflex avec un beau kit objectif et qu’il pourrait bien faire l’affaire... Oui... Mais : Sait-il utiliser correctement son nouvel appareil ou va-t-il tout faire en mode tout automatique? A-t-il l’expérience? Saura-t-il gérer des conditions difficiles d’éclairage (Eglise, salle..)? Et si son appareil tombe en panne?

 

■ Maintenant, si votre interlocuteur vous dit qu’il est professionnel, faut encore savoir s’il est vraiment un professionnel déclaré? Il est facile de présenter un beau site web avec de jolies photos… Mais, a-t-il un SIRET valide? (site de l’INSEE, contact avec la chambre des métiers et de l’artisanat, le site societe.com ou encore l'INSEE parfois est le seul recours pour vérifier)

 

Les contrôles en sortie de mairie et d’église, ça existe… ☹

Ce serait dommage que la prestation de votre "faux"tographe s’arrête là, qu’il soit emmené au poste de Police, que vous n’ayez pas de photos et que vous puissiez risquer une complicité de travail dissimulé (travail au noir comme on dit).

Et que faire si votre "faux"tographe est défaillant par rapport à ses engagements? Pas de recours possible. Il a pris l’argent, ne vous donne pas les photos et ne donne plus de nouvelles…. OUI OUI ça arrive ☹

Et si un accident survient à cause de lui… en l’absence d’assurance c’est vous qui serez mis en cause.

 

|► Votre budget ?? Et oui, c’est aussi le nerf de la guerre..

 

■ Avant tout, définissez le budget que vous pourrez accorder aux images de votre union, en fonction de votre budget global et de vos priorités.

 

■ Aujourd’hui en France, pour une journée complète, comptez entre 1 300 et 2 500€ en moyenne pour la prestation d’un photographe professionnel, il y a moins cher mais aussi des tarifs plus élevés. Cette estimation peut évidemment varier en fonction de ce que contient le forfait (nombre de tirages, agrandissements ou pas, livre photos ou pas, etc).

 

|► Quel(S) matériel(S) va-t-il utiliser ??

 

■ Couvrir un reportage de mariage avec du matériel en un seul exemplaire est totalement fou et il faut vraiment en avoir conscience. Avoir un seul appareil photo est irresponsable voire irrespectueux vis-à-vis de vous.

Un appareil photos c’est comme une voiture ou un ordinateur, ça tombe aussi en panne alors imaginez-vous que ça arrive ce jour-là, comment faire s’il n’en a qu’un seul…

 

■ S’il vous dit qu’il n’a qu’un seul appareil (peu importe la marque), c’est qu’il n’est certainement pas spécialisé dans la photo de mariage. Cela ne veut pas dire qu’il ne fera pas de très belles photos, mais simplement qu’il n’est pas paré à toutes éventualités. La prise de risque en photos de mariages ne doit pas exister en termes de matériel et logistique.

 

Avoir deux appareils est un minimum ainsi que multiples objectifs, nombreuses batteries et cartes mémoires qui permettent d’assumer le risque matériel.

 

|► Comment va-t-il s’y prendre dans les conditions de faible luminosité ?? (A l’Eglise par exemple)

 

■ Demandez-lui s’il est équipé pour réaliser des photos dans des conditions de basses lumières.

En effet, l’Eglise par exemple, nos yeux s’adaptent à cette lumière nous voyons parfaitement mais pour l’appareil photos c’est un lieu ayant une très faible luminosité, ce sont des conditions de prise de vues extrêmement difficiles.. La grande complexité de ces photos implique obligatoirement de posséder une solide expérience de cette pratique ainsi que du matériel adapté.

 

■ Si le photographe vous répond qu’il a des objectifs lumineux (ou à grande ouverture) vous pouvez être déjà davantage rassuré. Cela veut dire que cette personne est consciente des difficultés de l’exercice et qu’il est équipé en conséquence.

Il se peut aussi que cette même personne vous réponde que son appareil supporte bien la montée en ISO : c’est également bon signe, cela veut dire que votre photographe possède du matériel adapté à ces conditions extrêmes de prise de vue.

 

■ Certes, tout cela demande de la part du photographe un investissement financier conséquent, entre 1 500 et 3 000€ par objectif de ce type mais c’est ce qui lui permet de travailler correctement et de vous offrir des images de qualité. Sans compter que tous les 3 ans il y a des pièces à changer ou parfois il faut changer complètement l’objectif car hors service donc l'investissement est permanent puisque le photographe pro a souvent 3-4 objectifs de ce type et chaque année il y en a un avec des pièces à changer ou un à changer complètement...

Ce n'est pas tout, un appareil photos fonctionne jusqu'à un certain nombre de clichés, il est assez courant de devoir changer tous les 3 ans et donc encore un investissement, entre 4 et 6 000€ (ou +) pour un appareil, sachant qu'un photographe de mariages en possède souvent 2 (ou +) afin d'éviter une panne en pleine journée de mariage...

 

Vu ces nombreux investissements en matériel, vous comprendrez alors que ses prestations ne peuvent pas être de l’ordre de 400€ pour la journée complète…

 

 

|► Quel tarif ?

 

■ Je l'ai évoqué un peu plus haut mais précisons les choses pour y voir plus clair... En principe, pour un reportage photo de mariage sur l’ensemble de la journée, il faut compter en moyenne, en France, 1 300 à 2 500€

 

■ Le tarif peut paraître élevé dans l’absolu mais c’est tout à fait justifié lorsque l’on prend en compte l’ensemble des paramètres nécessaire à des photographies de qualité et lorsqu’on regarde ce que comprend le forfait proposé :

 

- Le statut de votre photographe : S’il est en micro entreprise ( auto entrepreneur ) il reverse 27% de ses gains à l’État en charge. Quand il vous facture 1 000€, il lui reste en réalité 730€ et après il dépense en moyenne 3-400€ pour tout ce qui est livre album, tirages, agrandissements, etc soit au total déjà + de 50%, en moyenne, du montant global facturé.

De plus, son chiffre d'affaires est pris en compte dans ses impôts sur le revenu en tant que particulier et il est imposé là-dessus également.

S’il est en profession libérale ou micro entreprise, ses charges et impôts peuvent monter jusqu’à 50%.

 

- Son matériel : Un boitier professionnel neuf vaut entre 4 000 et 6 000€ (ou +). Un objectif à grande ouverture coûte entre 1 500 et 3 000€.

 

Si votre photographe est équipé pour parer aux situations citées plus haut, il aura investi au minimum 7-8 000 € dans son matériel et bien plus encore s’il possède tout en double. 

 

- Le temps passé après le mariage: Il faut plusieurs heures ne serait-ce que pour trier correctement les photos et puis le temps de traitement des photos (post production). Sur un reportage mariage d’une journée, il n’est pas rare d’avoir un minimum de 8-900 photos à traiter.

Cela demande du temps, parfois 30 secondes pour une photo et plusieurs minutes par image pour d’autres, soit plusieurs dizaines d’heures au final ! 50 à 70h pour une journée de mariage complète (préparatifs jusqu'aux gâteaux).

- L’amortissement et renouvellement du matériel doivent être également pris en compte.

Il n'est pas rare d'avoir pour environ 10 000€ de matériel photos dans son sac.

 

 

|► Votre photographe travaille en Jpeg ou en RAW (se prononce Roooh) ?

 

Lors du rdv avec votre photographe, demandez-lui s’il travaille en JPEG ou RAW.

 

■ Le format RAW est utilisé par les professionnels de la photo pour enregistrer leurs prises de vues sans perte de qualité. Le format JPEG (très largement répandu et utilisé notamment sur les compacts) est déjà une interprétation par le boitier de l’image qui est compressée et peut présenter des pertes d’informations et donc, une baisse de qualité. Le format RAW peut être comparé à un négatif (à l’époque de l’argentique) mais en version numérique qu’il faut donc développer, non pas dans une chambre noire mais dans un logiciel dédié.

 

■ De plus, le format RAW implique que votre photographe va devoir travailler vos photos en post traitement; Les développer de façon numérique. Cela signifie que votre photographe va passer du temps, beaucoup de temps sur vos clichés afin d’en tirer le meilleur résultat possible.

 

■ Si votre photographe vous répond qu’il ne travaille pas en RAW, cela n’a rien de disqualifiant mais on peut interpréter ceci comme un défaut de professionnalisme.

 

 

|► Quel type de boîtier utilise-t-il... APS-C ou plein format ?

 

■ L’APS-C est le format de capteur que l’on trouve sur les reflex et hybrides pour débutants grand public et tous les appareils compacts. Une qualité bien en dessous des capteurs en "plein format" qui équipent les reflex et hybrides professionnels.

■ L’intérêt de poser cette question n’est pas tant de connaitre la qualité du boitier de votre photographe mais simplement de vérifier s’il est au courant lui-même du matériel qu’il utilise.

 

|► Comment sécurisez-vous les photos que vous prenez ?

 

■ Il possède, normalement, des cartes mémoires d’une marque reconnue pour sa fiabilité. S’il achète ses cartes sur un site discount ou dans un magasin de démarques faites attention.. ça tombe facilement en panne et impossible de récupérer les photos ensuite ☹

Une carte mémoire 64Go capable de travailler rapidement (en lecture et en écriture) et surtout fiable coûte plus de 100€ l’unité.

 

■ Par ailleurs, il existe des appareils photos qui ont deux emplacements de cartes : Ainsi, dès la prise de vue, l’image est inscrite sur deux cartes en même temps. Par conséquent, si une carte grille, les photos sont tout de même sauvegardées sur l’autre. Uniquement sur les appareils professionnels évidemment.

 

■ Dès que le photographe rentre chez lui, il se doit de sauvegarder les photos réalisées sur au moins deux supports.

 

En photos de mariage, que ce soit dans l’équipement du photographe comme dans la manière de travailler il faut vraiment limiter les risques de défaillances !

 

|► Contrat ou pas ?

 

OUI, obligatoirement !! C’est une sécurité pour vous, tout doit être inscrit dans le contrat.

■ N’hésitez pas à demander si les heures supplémentaires sont payantes.... Être photographe est une passion mais aussi un métier. Vous devez donc respecter ses horaires ! Mettez-vous à sa place, si votre chef vous demande de faire 2h supplémentaires par jour...

 

|► Sera-t-il le photographe présent le jour J ?

 

■ Attention, il y a des photographes qui signent plusieurs contrats pour la même date et qui sous-traitent avec d’autres photographes !! Une information de la plus haute importance !

Vous pourriez avoir de mauvaises surprises !!! Surtout que vous avez choisi cette personne car le feeling passait bien et surtout vous aimiez son travail alors si c’est pour finalement avoir le travail d’un autre…

 

|► Pourquoi les tarifs des tirages, agrandissements, etc, sont + élevés que sur les sites internet et sur les bornes automatiques des supermarchés ?

 

■ La raison principale est que ce tarif inclus le travail du photographe, l’expérience, le métier, la qualité de travail, le temps passé sur l’ordinateur à traiter les photos, les charges sociales, l’amortissement du matériel...

 

■ Il existe les bornes automatiques, cela coûte moins cher, OUI... Mais quelle est la durée de vie d’une photo à 0,10€ et d’un album de 50 pages à 30€ ? La durée de vie est simplement proportionnelle au prix. Les couleurs des photos vont passer avec le temps, l’album va s’user très rapidement au point de ne plus être présentable.

 

■ La qualité du papier ne sera pas la même avec un laboratoire professionnel !

■ Il faut aussi, dans certains cas, prendre en compte les frais d’expédition, (5 à 30€ selon le format en général et parfois plus).

 

■ Les sites internet de tirages photos produisent des millions de photos ce qui réduit le coût d’achat final pour vous mais c’est de la qualité industrielle, ils ne cherchent pas la qualité mais le rendement et donc le bénéfice maximal ! Rendement et bénéfices ne riment jamais avec qualité.

 

 

|► Présentez-vous les photos le jour même (pour nous, vente aux invités, montage vidéo projection) ?

 

S’il vous répond "OUI" : Fuyez !!! Si ce n’est déjà fait d’ailleurs...

 

La majorité des photographes traitent leurs photos. En effet même si le photographe est excellent il y a souvent des recadrages judicieux à faire, des contrastes à ajouter, ou même tout simplement travailler les photos couleurs pour les passer en noir et blanc… Bref embellir les photos de votre journée.

Les photos des appareils photos pro ne sortent pas sous le format classique nommé "JPEG" qu'on peut visualiser de suite, elles sortent sous un format nommé "RAW" qui est comparable aux négatifs à l’époque de l’argentique, vous avez peut-être connu cela avant l’époque du numérique.

Sauf que sous ce format les photos doivent passer par un logiciel spécifique de traitement de ce genre de format (logiciel payant) afin de les développer numériquement et lorsque les photos sont chargées dessus il faut 2 à 3 minutes de travail par image pour lui redonner les couleurs, le contraste, le cadrage etc souhaités....

Ce qui rend impossible le fait de pouvoir donner les photos aux mariés ou aux invités le jour J....

 

■ Sans compter que, pendant ces 2 à minutes passées par photo, le photographe raterait sûrement des choses à prendre en photos, des moments importants ou insolites.. Si le photographe accepte d'imprimer des photos le soir même pour les vendre on peut donc imaginer que l’intérêt financier d’une vente le soir même est plus important pour lui que la réalisation du reportage.

 

Cependant, pour un simple souvenir il existe maintenant de nombreux loueurs de " bornes à selfies " ce qui peut être une solution très appréciable... Votre photographe ne sera pas monopolisé par des prises de vues qui prendrait du temps à traiter sur place et donc il ne ratera aucun instant important de votre mariage et puis les invités savent très bien que les photos sorties d'une borne à selfies ne seront pas de même qualité que la photo du photographe mais ils auront tout de même un petit souvenir ;)

C'est une idée à réfléchir ;)

 

|► Des photos en illimité...

 

■ Cela ne vous surprendra pas si nous vous disons que dans un mariage (complet), le photographe dépasse les 1 000 photos, bien qu’après les processus de sélection, d’édition et de retouche, vous n’en recevrez peut-être pas plus de 6-700. Il est indispensable de parler avec le photographe du nombre de clichés auxquels vous devez vous attendre.

 

■ Si on vous propose 4 000 photos de votre mariage, est-ce bien ?

Attention au gonflage du nombre de photos !! Il y a ceux qui, pour une photo, vous la donneront en couleur + noir et blanc + sepia (= 3 photos pour une seule prise de vue).. Et puis il y a les autres, qui font des photos prises en rafale !!

 

■ Il n’y a pas de nombre idéal de photos. Disons que 40 photos par heure de reportage est une moyenne qui donne un ordre d’idée.

 

|► Puis-je voir des livres photos pour voir le rendu papier de votre travail et les formats de livres proposés ?

 

■ Le photographe doit vous montrer des photos sur ordinateur mais il doit avoir d’autres supports à vous faire voir (Agrandissements, livres albums, tirages, photos sur PC).

■ C’est un élément à prendre en compte dans votre choix de photographe car c’est bien souvent ces supports qui vont vous rester et que vous présenterez par la suite à vos invités, à vos enfants, à vos petits-enfants, à vos arrières…

|► Agence, Wedding Planner ou photographe indépendant ?

 

■ L’agence est structurée avec un "commercial" qui a pour objectif de ramener des mariages à l’agence. Le mariage est ensuite confié à un photographe qui sera disponible à la date de votre mariage. Votre interlocuteur sera le "commercial" jusqu’au jour de votre mariage où vous découvrez le photographe.

 

■ Le wedding planner est un organisateur d’évènements spécialisé dans le mariage. Il est votre interlocuteur unique et va se charger de trouver tous les prestataires nécessaires à la réalisation de votre mariage (Salle, Dj, photographe…). Selon les wedding planner, vous pouvez rencontrer votre photographe.

 

■ Le photographe indépendant sera présent le jour de votre mariage. Celui que vous contactez pendant vos recherches, que vous verrez en rdv et le jour du mariage sera le même.

 

|► Confiance / feeling...

 

■ En dehors de ces éléments techniques, tarifs, etc il y a d’autres choses à prendre en compte dans la balance. En effet, assurez-vous d’avoir un bon feeling avec votre photographe, il faut être à l’aise avec lui. Il sera plutôt proche de vous toute la journée donc autant que le courant passe bien ;)

 

■ Le photographe doit être disponible, discret et professionnel. Il doit savoir vous mettre en confiance, en valeur et ne pas vous gêner.

Une bonne relation avec vous et aussi avec vos invités feront des photos pleines de bonheur !!

 

Vous voilà prêt à choisir la bonne personne, prenez les bons contacts et il ne restera plus qu’à vous marier et à profiter de cette superbe journée si importante dans une vie :)

 

 

Willy LABOULLE – Photographe et Télépilote de drone

www.photodronevideo.fr

Logo PDV 300dpi.png